24HEURESINFOS

24HEURESINFOS

LITTERATURE:« Une romance douloureuse » de Hugues Chodaton, une histoire d’amour vécue qui donne à réfléchir

LITTERATURE

« Une romance douloureuse » de Hugues Chodaton, une histoire d’amour vécue qui donne à réfléchir

Un nouveau passionné de l’écriture dans le labyrinthe des écrivains béninois. Il a nom, Hugues Chodaton. Depuis vendredi dernier, ce jeune homme, la vingtaine environ a inscrit son nom dans l’arène bibliographique du Bénin. Et pour son premier coup d’essai, l’homme accouche sur papier, ses expériences amoureuses. Il s’agit selon toute vraisemblance d’une histoire d’amour vécue que l’auteur entend partager avec ses bibliophiles.

Et parlant d’histoire d’amour, s’en est réellement une qui donne à réfléchir à tout point de vue. A travers ce chef-d’œuvre volumineux de 130 pages, paru aux Editions « Cœur doré », Hugues Chodaton démontre que l’amour n’a pas que des délices.
On découvre dans « Une romance douloureuse » que le miel peut s’avérer parfois amer. En effet, infecté par le virus de l’amour, un mardi matin à l’amphithéâtre de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature d’Abomey-Calavi, Nardi aura traversé monts et vallées pour s’offrir une place de choix dans le cœur de sa dulcinée, Yasmine. Commencera alors une aventure lyrique qui laissait entrevoir tout sauf l’enfer. En dépit des infidélités de Nardi-symbole de faiblesse peut-être-Yasmine pardonne toujours tout, rassurée de ce qu’entre elle et son amoureux, c’est bien plus que Roméo et Juliette. C
’était en fait l’amour du Cupidon ! Autrement dit, devant tous les obstacles qui se dressaient contre leur uni­on, la force de leur amour s’en débarrasse. Mais il s’est avéré que tout obstacle n’est pas déplaçable. Il en a en effet qui sont si lourds et résistent à toute puissance. C’est bien ce que constatera Nardi dans sa détermination à faire de Yasmine, son amour éternel. Et cet obstacle qui freinera l’ardeur de Nardi a un nom : c’est bien sa future belle-mère. Pourtant, cette dernière lui vouait affection et bénissait même leurs relations.
Or, en réalité, depuis le début, elle n’a jamais apprécié l’uni­on de Nardi et de sa fille Yasmine. Mais ce n’est pas encore ça le vrai problème. Tenez-vous bien ! La belle-mère du jeune amoureux appartient à un cercle d’esprits potentiellement maléfiques qui ne respire que la ruine de Nardi, un moyen pour elle de prouver à sa fille qu’elle sort en réalité avec un incapable. Et c’est un coup réussi puisqu’un incident naîtra entre ces deux amoureux pour définitivement rompre leur uni­on : une rupture qui aura bouleversé la vie de Nardi et qu’il ne digère guère.
Suite aux révélations d’un prêtre exorciste, Nardi découvre qu’il est en fait l’ange-gardien de Yasmine qui actuellement se trouve compressée dans les griffes de sa mère qui brûle d’envie de lui léguer l’héritage de la sorcellerie. Plus que jamais déterminé, Nardi se dit investi d’une mission, celle de sauver sa dulcinée du cercle infernal de sa mère. Réussira-t-il ce combat qui s’annonce fatidique ? Sa prochaine parution nous édifiera certainement.

Journal L'EVENEMENT PRECIS 08/08/11



09/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres