24HEURESINFOS

24HEURESINFOS

Irénée AGOSSA bientôt jeté en prison?

Il pourrait bien être très inquiété. Le partisan "zélé" de l'ancien président Yayi, désormais ex-directeur général de la SONACOP, pourrait avoir dans les prochains jours de sérieux ennuis judiciaires. Sa suspension à la tête de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers qu'il dirigeait jusqu'à ce mardi 10 mai 2016 suivie de la mise sous scellé de son bureau semble donner le signal fort d'un feuilleton qui, sans doute, va être très éprouvant pour "le Nationaliste".

Le Nouveau Départ n'a pas voulu lui accorder une descente en douce. C'est certainement ce qui justifie sa suspension pour raison de mal gouvernance à la veille d'un Conseil des Ministres qui pourrait accoucher d'une vague de nominations. Une descente en enfer, est-on alors tenté de croire, pour celui qui hier n'avait du tout pas ménagé sa langue vis-à-vis du candidat Talon devenu entre-temps président. Déjà on annonce qu'il sera écouté par l'inspection générale du Ministère de tutelle. Si les faits à lui reprochés venaient à être avérés, il pourrait craindre d'être mis sous les verrous en attendant que toute la lumière soit faite sur le dossier. Les jours à venir nous réservent des épisodes bien loin d'être savoureux pour lui.

Agossa.jpg

Irénée AGOSSA, ex-directeur général de la SONACOP



11/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres